68264
màj : 19/11/2020
La Mine d’argent
La Mine D'argent du Fournel Musée des Mines Château Saint-Jean
05120 L'Argentière-La Bessée
France
Contacter la commission

Bureau d'Accueil des Tournages ALPES French South

| +33 (0)4 92 53 00 61

68264
La Mine d’argent
La Mine D'argent du Fournel Musée des Mines Château Saint-Jean
05120 L'Argentière-La Bessée
France
Contacter la commission

Bureau d'Accueil des Tournages ALPES French South

| +33 (0)4 92 53 00 61

Crédits : @Mines d'argent simon_vanhelst
Crédits : @Mines d'argent
Crédits : @Mines d'argent_jan_novak
Légende : Les souterrains de la mine
Crédits : @Mines d'argent
Légende :
Type de lieu
Catégories
Environnement
Montagne,
Rivière ou fleuve
Présentation générale

La Mine d’argent est un ancien site minier de l’Argentière-la-Bessée, une commune du département des Hautes-Alpes (05), située à 30min de Gap et 15min de Briancon.
La Mine est à 3km du centre –ville, dans un milieu naturel au bord du torrent du Fournel,  dans un fond du vallon très encaissé et qui forme une gorge de 1km de longueur . Aux portes du Parc national des Ecrins, le site est classé Monument Historique

Le site minier a fait l’objet de fouilles et d’exploration archéologique avant d’être mise en sécurité pour accueillir le public à partir des années 90.  Le site est composé de plusieurs bâtiments, et de galeries souterraines de différentes époques.

 

Etat du lieu
Bon état général,
En cours de restauration - En travaux
Historique du lieu
LLe gisement de plomb argentifère du vallon du Fournel a été l’objet d’une exploitation florissante au Moyen Age (Xème-XIIIème siècles). À l’aide de la technique de creusement par le feu, les travaux se sont enfoncés jusqu’à 100 mètres du jour. L’argent extrait a alimenté les ateliers monétaires de l’archevêché d’Embrun, de Cezana et de Grenoble. Puis durant la révolution industrielle entre 1785 et 1908, plusieurs compagnies minières se sont succédées pour achever d’extraire le minerai, jusqu’à 300 mètres sous les versants de la montagne. Une usine a été édifiée au fond des gorges du Fournel et l’activité minière occupait jusqu’à 500 personnes. Depuis 1992, le site fait l’objet de fouilles archéologiques et de chantiers de bénévoles visant à réhabiliter ce patrimoine industriel, qui s’offre aujourd’hui au public.
Période de construction
1901-1910,
X° Siècle,
XI° Siècle,
XII° Siècle,
XIII° Siècle,
XIV° Siècle,
XIX° Siècle,
XVIII° Siècle
Style dominant
Gothique et Médiéval
Styles particuliers
Couvert,
Troglodyte
Eléments architecturaux remarquables
Couloir,
Galerie (architecture)
Matériaux
A poutres,
Façade : Bois - Bardeau,
Façade : Métal - Acier - Fer - Aluminium - Zinc - Tôle