Lieu pré-repéré par le réseau Film France
75094
màj : 28/11/2019
Château de Lourmarin
84160 Lourmarin
France
Contacter la commission

Commission du Film Luberon Vaucluse

| +33 (0)6 88 55 32 68

75094
Château de Lourmarin
84160 Lourmarin
France
Contacter la commission

Commission du Film Luberon Vaucluse

| +33 (0)6 88 55 32 68

Crédits : Tatiana Rosette - Film Vaucluse
Légende : Vue générale du château
Crédits : Tatiana Rosette - Film Vaucluse
Légende : Bassin du château
Crédits : Tatiana Rosette - Film Vaucluse
Crédits : Tatiana Rosette - Film Vaucluse
Crédits : Tatiana Rosette - Film Vaucluse
Légende : Escaliers en colimaçon
Type de lieu
Catégories
Environnement
Campagne,
Village
Présentation générale

Ancienne forteresse transformée en château Renaissance, il domine le village de Lourmarin. 
La Fondation Laurent-Vibert, du nom de l'historien qui a fait restaurer le château (1920-1925), reçoit aujourd'hui des artistes en résidence. Entièrement meublé, le château est ouvert toute l'année et accueille de nombreux événements comme le Festival Yeah!.

Etat du lieu
Restauré ou Rénové
Historique du lieu
(Source : http://www.chateau-de-lourmarin.com/historique/)
Le corps le plus ancien du Château a été construit au XVe siècle par Foulques d’Agoult, sur les ruines d’une forteresse du XIIe siècle.
A partir de 1526, Louis d’Agoult-Montauban et son épouse, Blanche de Lévis-Ventadour, firent élever l’aile Renaissance d’une remarquable unité de style.
A la fin du XVIe siècle, l’édifice devient la propriété des Créqui-Lesdiguières, demeurant au Château de La Tour d’Aigues.
A partir de cette époque et jusqu’en 1789, le Château n’est occupé que par les intendants qui gèrent les terres. Après la Révolution Française, période durant laquelle il échappe à la destruction, le Château passe entre les mains de divers propriétaires, intéressés surtout par la gestion des terres et qui délaissent le Château.
A la fin du XIXe siècle, le Château-Vieux tombe en ruines, l’aile Renaissance qui avait été transformée en grange, servait également de refuge aux vagabonds et gitans de passage.
En 1920, le Château allait être vendu aux enchères pour servir de carrière de pierres. Il fut providentiellement découvert et acquis par Robert Laurent-Vibert, industriel lyonnais, propriétaire des Pétroles Hahn, mais aussi grand érudit, normalien, agrégé d’histoire et membre de l’Ecole française de Rome.
Séduit par les restes magnifiques de la demeure il entreprit de la restaurer, ce qu’il fit de 1921 à 1923 en s’appuyant sur des documents anciens fournis par son ami Edouard Aude, conservateur de la bibliothèque Méjanes d’Aix-en-Provence. Tous les artisans employés à cette restauration étaient lourmarinois.
Le Château a été classé monument historique en 1973.
Période de construction
XII° Siècle,
XV° Siècle,
XVI° Siècle
Style dominant
Gothique et Médiéval,
Renaissance
Eléments architecturaux remarquables
Balcon,
Chambre,
Cheminée d'intérieur,
Colonne,
Cour,
Cuisine,
Galerie (architecture),
Terrasse (architecture),
Tour