Lieu pré-repéré par le réseau Film France
79940
màj : 02/04/2020
Abbaye aux Dames - Eglise abbatiale
14000 Caen
France
Contacter la commission

Accueil de Tournages Normandie - Site de Caen

| +33 (0)2 31 06 23 23

79940
Abbaye aux Dames - Eglise abbatiale
14000 Caen
France
Contacter la commission

Accueil de Tournages Normandie - Site de Caen

| +33 (0)2 31 06 23 23

Crédits : Normandie Images - Site de Caen
Légende : Septembre 2018
Crédits : Normandie Images - Site de Caen
Légende : Septembre 2018
Crédits : Normandie Images - Site de Caen
Légende : Septembre 2018
Crédits : Normandie Images - Site de Caen
Légende : Septembre 2018
Crédits : Normandie Images - Site de Caen
Légende : Septembre 2018
Type de lieu
Catégories
Abbaye
Crypte
Eglise
Site religieux
Tombeau
Environnement
Parc ou jardin,
Ville
Présentation générale

L’église abbatiale dédiée à la Sainte-Trinité et consacrée le 18 juin 1066 constitue un chef d’œuvre de l’art roman normand bien que remaniée au XIXe siècle.
Elle déploie une vaste nef de neuf travées, typique du plan bénédictin.

Etat du lieu
Bon état général
Historique du lieu
Les travaux de l'église de l'abbaye aux Dames commencent en 1062 et sont achevés en 1130. On commence par le chevet, au XIe siècle, puis on ajoute de petits arcs-boutants à l'extérieur pour renforcer l'édifice. Le 18 juin 1066, a lieu la dédicace de l’abbatiale de la Trinité.
Depuis 1865, l’église de la Trinité fait office d’église paroissiale par suite du transfert du culte de l’église Saint-Gilles, désaffectée puis détruite lors des bombardements précédant la libération de Caen.
Une séparation est instaurée à hauteur du transept de l’ancienne église abbatiale pour accueillir les offices paroissiaux et ceux de l’institution hospitalière.
Cette situation perdure jusqu’en 1958, date à laquelle le conseil municipal décide de restaurer l’unité intérieure de l’église sur recommandation formelle de l’administration des Beaux-Arts.
Parallèlement aux travaux de restauration menés sur les dotations des Dommages de guerre, l’architecte en chef Jean Merlet élabore un projet de réaménagement du chœur et du transept qui est approuvé en 1960.
L’enlèvement de la cloison séparative est l’occasion de repositionner le tombeau de la reine Mathilde.
Lors des bombardement qui rasèrent Caen en 1944, l'église ne subit que quelques dommages.
Période de construction
XI° Siècle,
XII° Siècle,
XIII° Siècle,
XIX° Siècle,
XX° Siècle
Style dominant
Art Roman
Eléments architecturaux remarquables
Arcades,
Colonne,
Fresques,
Fronton,
Statue